YABRAQ OU FEUILLES DE VIGNES FARCIES...

Publié le par samourra

Bonjour, alors me revoilà après une longue absence.. En cause, des vacances en Syrie, les filles un peu malade, et la routine, encore et toujours..mais je me suis ressaisie pour venir alimenter mon blog, avec encore plein de recettes!! Et justement, une recette faite récemment, les feuilles de vignes farcies à la viande. Il existe une autre version de feuille de vignes, version végétarienne, appelée yalangi (yalangi, voulant dire mensonge en turc, dans le sens qu'il ne contient pas de viande!). Ce plat est assez long a préparer, mais très rapide a manger!!

 

Il vous faudra :

 

- Un paquet de feuilles de vignes* ( on en trouve dans les épiceries turques, en saumure ou sous-vide)

- 200 g de viande hachée

- 200 g de riz rond

- quelques tranches de côtelettes

- sel, poivre, sumac*, et 4 épices

- 2 a 3 têtes d'ails selon le goût

- 2 citrons

- 1 grosse pomme de terre, ou deux petites.

 

 

Faire blanchir légèrement les feuilles de vignes dans de l'eau bouillante, quelques minutes, afin de mieux les séparer, et d'enlever l'amertume de leur conservation...Les mettre de coté. Préparer la farce : Faire tremper le riz, 1h, et bien rincer. Lui rajouter la viande hachée, les épices, et bien malaxer. Si besoin rajouter un peu d'eau pour bien malaxer. Prendre la feuille de vigne, couper la queue, et mettre une petite cuillère à café de farce au mileu, puis former comme une petite cigarette, en rabattant les cotés de la feuille puis rouler en serrant bien. Finir les feuilles de vignes. Dans une marmite, placer au fond des rondelles de pommes de terre épluchées, puis les côtelettes, ensuite ranger les feuilles de vignes, en les serrant bien, afin qu'elles ne s'ouvrent pas, et de temps en temps, entre les feuilles, placer les gousses d'ail épluchées. Placer une assiette un peu plus petite que la marmite afin qu'elle couvre les feuilles, et dessus l'assiette un poids ( une casserole remplie d'eau ou un gros galet), afin que les feuilles ne remontent pas à la surface. Verser environ un litre et demi  d'eau, salée, et lui ajouter le jus des deux citrons (j'en rajoute plus, car j'aime bien quand c'est assez acide). Puis, laisser cuire a petit bouillon, environ une heure et demi, sur feu doux. si vous vous apercevez qu'il n'y a pas assez d'eau, en rajouter un peu). A la fin de la cuisson, enlever le poids, verser le jus dans un bol, en laissant l'assiette, et tenant la marmite en même temps (opération délicate, le faire a deux si possible, un qui tient l'assiette, et l'autre qui verse le jus), et disposer les feuilles de vignes dans un plat, déposer dessus les côtelettes, puis les pommes de terre. Déguster chaud, accompagnée de la sauce, puis de yaourt bulgare. Et bon appétit, sahten!

IMG_4856.JPGIMG_4857.JPGIMG_4861.JPGIMG_4914.JPG

 

 

 

 

* le sumac est un arbuste, qui produit des petites graines, couleur rouge, brun, qui,  broyée,  donne une épice, du même nom, summaq.  Originaire d'Iran (sommagh), elle est très utilisée dans les pays du moyen orient. La graine, broyée, a un goût acidulée, et parfume différents plats orientaux, et salades, comme le fattouch. Elle entre dans la composition du zaatar. En Iran, on consomme également la graine. On trouve cette épice dans toutes les épiceries turques ou libanaises.

 

* on peut aussi utiliser des feuilles de vignes fraîches. il faut cueuillir les feuilles encore tendres, de taille moyenne. Il n'est pas nécessaire alors de les cuire, mais jutse les laver.

Publié dans cuisine syrienne

Commenter cet article

amina 31/05/2015 18:38

yabraq

tasteofbeirut 02/06/2010 17:57


Je suis ravie de découvrir ton blog! Je suis désolée que tes ghoraybeh se soient étalées; c'est sans doute qu'elles avaient trop de beurre; les miennes sont réstées bien fermes; tu sais avec la
pâtisserie l'humidité ambiante joue un rôle; donc des fois il faut ajouter plus de farine si la pâte a l'air trop humide ou molle ou le contraire, plus de beurre si elle s'effrite trop facilement;
je fais de la pâtisserie depuis 30 ans et j'ai appris a force d'avoir des problèmes comment y remedier "on the spot" ; a bientot. Bises
Joumana


Alépine 28/05/2010 00:15


Contente que tu sois revenue ;-)
J'ai moi aussi fait du yabraq, que je publierai prochainement. Un délice ce plat !